Vaincre le syndrome de l’imposteur lorsque vous travaillez sur votre Personal Branding

Écrit par : Cecile Jamelot

En date du : 10 novembre 2021

Lorsque vous remportez un prix ou que vous recevez des félicitations pour un travail bien fait, comment réagissez-vous ?  Répondez-vous par un véritable « merci » et reconnaissez-vous que vous possédez effectivement les compétences et les connaissances requises pour recevoir ces honneurs, ou remettez-vous en question la raison pour laquelle vous recevez cette récompense ?  Si vous répondez par le scepticisme et le doute, vous n’êtes pas seul à avoir cette réaction.  Ce que vous vivez est ce qu’on appelle le « syndrome de l’imposteur », et il touche une majorité de la population.

Selon la définition de Wikipédia, le syndrome de l’imposteur (également connu sous le nom de phénomène de l’imposteur, d’imposteurisme, de syndrome de la fraude ou d’expérience de l’imposteur) est un schéma psychologique dans lequel une personne doute de ses compétences, de ses talents ou de ses réalisations et a une peur persistante et intériorisée d’être exposée comme une « fraude ».  Malgré les preuves extérieures de leurs compétences, les personnes qui connaissent ce phénomène restent convaincues qu’elles sont des imposteurs et qu’elles ne méritent pas tout ce qu’elles ont accompli. Les personnes souffrant d’imposture attribuent à tort leur réussite à la chance ou l’interprètent comme le résultat de la tromperie des autres en leur faisant croire qu’elles sont plus intelligentes qu’elles ne le pensent.

Pour ceux d’entre nous qui projettent de mettre en avant leur marque personnelle, le syndrome de l’imposteur peut se manifester continuellement. Il nous empêche de partager nos connaissances et notre expertise, il nous paralyse lorsque nous créons quelque chose à diffuser à notre communauté, et il peut entraver vos ventes lorsque vous perdez confiance dans votre capacité à servir et à soutenir votre client.

Alors, à quoi ressemble le syndrome de l’imposteur lorsque vous développez votre Personal Branding ?  Voici comment il peut se manifester, et quelques conseils pour combattre le syndrome et retrouver la conviction que vous avez un service et un message à partager !

Vaincre le syndrome de l’imposteur : Recadrer son état d’esprit

« Je ne pense pas être digne d’avoir une marque personnelle »

J’ai déjà entendu cette phrase, et très franchement, elle me brise le cœur.  Soyons clair et réaliste dès maintenant.  Tout le monde est digne d’avoir un Personal Branding.  Pas seulement les célébrités et les entrepreneurs.  Chacun d’entre nous mérite et a gagné le droit d’avoir une marque personnelle amplifiée.  Si vous êtes un commercial ou un entrepreneur ou même le simple fait d’avoir un message à transmettre, vous êtes digne d’exprimer votre marque.  En fait, c’est le domaine dans lequel vous avez le plus de chances, en tant qu’entrepreneur, de vous démarquer de vos concurrents !

« Personne ne s’intéresse à mon histoire »

Vous avez peut-être eu le privilège d’entendre les histoires de ceux qui ont surmonté des obstacles gigantesques, et maintenant vous vous retrouvez à comparer votre « taupinière » à la « montagne » de quelqu’un.  La vérité est que nous avons tous des expériences de vie et des histoires dans lesquelles nous avons appris et surmonté des obstacles. Vos histoires peuvent encourager les autres, en fait, elles résonnent peut-être mieux chez vos abonnés !  Personnellement, je n’ai pas l’intention de gravir l’Everest, mais si quelqu’un devait partager son histoire sur la façon dont il a surmonté ses aléas quotidiens pour réaliser un grand projet comme celui-ci, là je suis tout ouïe !

« Quelqu’un le fait déjà »

Je vais vous dire la vérité : vous avez raison.  Quelqu’un le fait déjà.  Mais ce n’est pas une raison pour vous arrêter.  J’ai entendu dire une fois, « il n’y a pas de messages uniques, seulement des messagers uniques ».  Le même message peut être délivré par 8 personnes différentes, et le destinataire entendra 8 choses différentes. Oui, quelqu’un le fait peut-être déjà, mais votre communauté attend que VOUS le fassiez.  Elle attend que VOUS lui transmettiez le message à votre unique façon.  Il n’existe pas qu’une seule formation en Personal Branding ou formation LinkedIn, je ne suis pas la seule formatrice, mais j’ai ma propre et unique façon de la dispenser. Il en est de même pour vous !

« Quelqu’un le fait mieux que moi »

Encore une fois (désolée), vous avez peut-être raison là aussi.  Mais « mieux » est subjectif.  Le point où vous en êtes dans votre histoire peut être exactement le bon endroit pour quelqu’un qui vous suit depuis quelques temps. Il n’est pas nécessaire d’avoir une vue d’ensemble pour créer une marque personnelle, il suffit d’avoir un avantage de 10 % pour se donner la permission de partager son expertise et ses connaissances.  Et une fois que vous aurez fait le point sur les caractéristiques de votre personnalité, vous identifierez rapidement les domaines de votre vie dans lesquels vous avez un avantage de 10 % à partager.

A lire également : Pourquoi le Personal Branding d’un CEO est bénéfique pour l’entreprise

« Je ne fais qu’inventer ! » ou « Je dis des bêtises … »

Beaucoup d’entre nous ressentent cela lorsqu’ils prodiguent des conseils aux autres, surtout lorsque nos conseils concernent un voyage que nous avons effectué et que nous aidons maintenant les autres à suivre nos traces, mais de façon plus claire. Cela peut ressembler à une liste de choses à faire, ou à une direction à prendre, sachant que parfois, vous n’avez pas suivi exactement le même chemin.  Au moment où vous en faites l’expérience, vous n’avez peut-être pas suivi un processus séquentiel étape par étape, mais maintenant, en regardant en arrière et en réfléchissant à votre expérience, vous voyez les modèles émerger.  C’est cette expérience de vie et ce modèle que vous pouvez partager, en épargnant à votre communauté les épreuves que vous avez traversées pour arriver à votre produit fini.

« Mon succès est dû à la chance »

Cette phrase me brise le cœur.  Lorsque nous commençons à avoir du succès, nous pensons souvent que c’est par chance ou par hasard que nous avons commencé à voir le succès arriver, et nous nions tout le travail que nous avons fait pour le réaliser.  Ce n’était pas de la chance, c’était du travail, dans certains cas, vous avez travaillé très dur.  Ne mettez pas cela sur le compte de la chance, mais reconnaissez plutôt que le travail acharné porte effectivement ses fruits.

J’espère que vous créerez également des mécanismes pour vous défendre lorsque le syndrome de l’imposteur se manifestera chez vous et que vous saurez que vous avez une offre unique à offrir à votre communauté.

Ebook

Demandez votre Ebook pour démarrer votre Personal Branding dès maintenant !

Rejoignez gratuitement le 1er groupe Facebook dédié au Personal Branding, où vous retrouverez conseils et astuces !